Article précédent
Article suivant

Nouvel an en Islande

lun 11 Déc 2023 Islande décembre 2021

Après une année 2020 pauvre en voyage (merci covid !), nous avions décidé de nous faire plaisir fin 2021. C’est pourquoi en octobre 2021, nous prenions nos billets d’avion pour fêter le nouvel an en Islande. Là-bas, les festivités durent toute la semaine entre le 25 décembre et le 1er janvier. La population lance des feux d’artifice tous les soirs jusqu’au 6 janvier et le 31 janvier, c’est l’apocalypse dans le ciel tellement ça tire partout dans la capitale !

Comme nous avons déjà connu des températures glaciales au Canada ou en Norvège (jusqu’à -28°C), nous pouvions bien affronter l’hiver islandais ! Mais c’était sans compter sur la météo légendaire des Colucci…

7 jours, 3 tempêtes

C’est officiel : nous avons explosé notre record de tempêtes, de changement de programme & d’annulation d’activités ! Le précédent voyage en Islande avait aussi eu droit à de nombreuses modifications à la dernière minute : vol annulé, nuit à l’aéroport de Bruxelles, pas de visite au parc national de Snæfellsnes… Et vous savez quoi ? Cette année encore, notre excursion pour ce même parc a été annulée pour cause de mauvais temps !

Le parc national de Snæfellsnes va devenir notre running gag islandais : on ne va jamais pouvoir le voir ! Comme le Mont Fuji au Japon #ChatNoir

Le cercle d’argent

Comme Snaefellsnes a été annulé, nous l’avons remplacé par une visite du cercle d’argent. Encore un nom marketing pour essayer de vendre une région islandaise qui concentre plusieurs lieux touristiques très proches, comme le cercle d’or. Au programme : des sources chaudes, des cascades d’un bleu profond et la descente dans les entrailles de la terre…

La côte sud de l’Islande

Nous connaissions bien cette partie de l’Islande. Elle nous avait tellement plu lors de notre premier roadtrip en 2017, que nous étions prêt à la revisiter une deuxième fois, ce qui n’est jamais arrivé (sauf pour Tokyo) !

La météo était cette fois-ci avec nous. Vu que nous avions eu droit à deux tempêtes consécutives avant, le ciel était libéré de tout nuage. Les aurores boréales avaient même dansé dans le ciel pendant plusieurs soirs.

Nous nous sommes approchés d’un beau glacier, le Sólheimajökull que nous n’avions pas vu la première fois. Nous avons pu y observer entre les diverses couches de glace bleue ces couches de cendres noires qui datent de l’explosion de l’imprononçable volcan. Vous savez, celui qui est entré en éruption en 2010 et qui a provoqué le chaos dans l’espace aérien…

Un monde en bleu

Lors de notre deuxième jour dans le sud de l’Islande, notre guide nous a emmenés dans notre région préférée du pays : la lagune glaciaire de Jökulsárlón. Le soleil n’était même pas encore totalement levé et il était pourtant bientôt 10h. J’ai beaucoup apprécié cette lumière douce et chaude si caractéristique du lever de soleil… Je suis encore retombée amoureuse de ces spectaculaires blocs de glace bleus.

Après les gros glaçons, nous sommes allés sur la Diamond beach pour photographier des plus petits glaçons. Polis par le sable noir et la mer, ils se sont transformés en diamants brillants et lisses. Certains avaient emprisonné beaucoup de bulles d’air, d’autres étaient aussi transparents que du verre…

Grâce à cette très belle météo, nous avons eu la chance de pouvoir nous rendre dans une grotte de glace du parc national du Vatnajökull. Nous ne nous imaginions pas une telle palette de couleurs. La glace était tellement bleue, elle était lisse et n’était même pas froide au toucher… C’était certainement le meilleur moment de notre voyage !

L’activité vaut son pesant d’or en effet. D’ailleurs, c’est pour ça qu’on ne l’avait pas fait lors de notre premier voyage en Islande. Mais il faut de l’équipement, des guides expérimentés car on ne peut pas marcher n’importe où, des gros jeeps avec des roues aussi grandes que moi et surtout, vous repartez de si beaux souvenirs en tête…

Article précédent
Article suivant

Publié par

Créative hypermobile un peu chat noir, je suis toujours en vadrouille, avec une glace à la main ou avec mon appareil photo. Et si je ne suis pas en voyage, c'est probablement parce que je suis en train de réaliser un énième projet créatif (ou un puzzle !)

Nos derniers articles

Nos dernières photo ajoutées

Voyagez avec notre galerie photo !